Only Lyon - Tourisme et Congrès

Maximilien Durand, conservateur du MTMAD
Façade - Art et Décoration du jardin du Musée des Tissus
Musées des Tissus & Arts Décoratifs
Musée des arts décoratifs (escalier)
Musée des Arts décoratifs - salle

Le MTMAD, côté arts décoratifs

Maximilien Durand, conservateur du Musée des Tissus et du Musée des Arts décoratifs

Maximilien Durand, jeune conservateur au style actuel, d’une culture impressionnante, nous fait découvrir le MTMAD, Musée des Tissus et des arts décoratifs, ... côté arts décoratifs.

Pourquoi deux musées réunis : tissus et arts décoratifs ?

Ces deux musées de la Chambre de commerce sont complémentaires. Le Musée des arts décoratifs a été fondé par des amateurs qui ont cédé leurs propres collections et acquis l’hôtel particulier de la rue de la Charité. Ils voulaient faire connaître les tissus et arts décoratifs et renouveler la création contemporaine. C’est la mission première des deux musées.

Tous deux sont reconnus dans le monde entier pour la quantité et la qualité de leurs collections. On sait que le Musée des Tissus est le plus important au monde avec une collection de 2 millions d’œuvres. On sait moins que celui des arts décoratifs est le 2ème de France.

Nous voulons les faire exister à hauteur équivalente.

Le musée des arts décoratifs est plus connu et fréquenté par les étrangers que par les Français, notamment les Anglo-saxons, sensibles aux arts décoratifs.

Comment définiriez-vous les arts décoratifs ?

Ils comprennent le mobilier, la céramique, l’orfèvrerie, le papier peint, les luminaires et le textile avec les tapis et peuvent se définir par la volonté de créer des objets utilitaires qui soient aussi des œuvres d’art.

Que peut-on découvrir au Musée des arts décoratifs ?

Des collections exceptionnelles, allant de l’antiquité grecque à l’orfèvrerie contemporaine. On traverse le Moyen-âge, la Renaissance, les 17è, 18è et le 19è dans sa profusion et sa diversité. 
La collection asiatique est également importante.

Comment animez-vous le musée pour sensibiliser de nouveau publics ?

C’est un lieu de vie, de transmission, d’échange. L’accueil et le plaisir du visiteur sont une de nos préoccupations. Nous organisons des ateliers pour tous âges, des visites guidées sans réservation ou des activités à la carte.

Nous enrichissons sans cesse les collections, en cohérence avec l’évolution des arts décoratifs et notre rôle auprès de la création contemporaine, notamment l’orfèvrerie, un fleuron de notre collection, très réputée par sa qualité artistique et le choix pertinent des œuvres d’artistes comme Sylvain Dubuisson, Daraspe, Gae Aulenti…

La présentation des collections est originale : elle permet d’évoquer l’art de vivre de la Renaissance à aujourd’hui. Les œuvres sont présentées en situation et le visiteur découvre ainsi l’ambiance des intérieurs d’amateurs éclairés.

Nous étudions comment mieux valoriser chaque chef d’œuvre. L’opération « meubles ouverts » est un exemple.

D’autres salles, aménagées en cabinets d’amateurs, présentent une collection d’exception, comme celle des majoliques (céramiques de la Renaissance italienne).

Le Cabinet des dessins, l’un des plus prestigieux de la collection française, n’est montré que lors d’expositions temporaires pour des problèmes de conservation. Nous souhaitons mettre ce fonds en valeur dans l’avenir.

www.mtmad.fr

laisser votre commentaire

laisser votre commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Plus de critères

Dans cet article

Lyon City Card L'accès au MTMAD et à ses expositions est inclus dans la Lyon City Card