Only Lyon - Tourisme et Congrès

Alexandre et Cédric, les gérants © Lyon Bike Tour
Visite guidée © Lyon Bike Tour
Pause sur les quais du Rhône © Lyon Bike Tour
Promenade en vélo électrique © Lyon Bike Tour
© Lyon Bike Tour
© Lyon Bike Tour
© Lyon Bike Tour
© Lyon Bike Tour

Lyon à bicyclette

Alexandre Theoule, co-gérant de Lyon Bike Tour

Sillonner Lyon sur la petite reine et découvrir l’Histoire de la ville par la petite histoire : c’est ce que propose Lyon Bike Tour. Visite guidée en vélo électrique.

Quels parcours proposez-vous ?

Nous avons créé cinq tours en vélo électrique pour une dizaine de participants. Ces parcours durent de 1h30 à 4h, en journée ou en soirée, et donnent une belle vision de Lyon : le Vieux-Lyon, la Presqu’Ile, les rives, le parc de la Tête d’Or et, pour certains, la Croix-Rousse et Fourvière. Ils sont très conviviaux, et toujours ponctués d’une dégustation de produits régionaux, sucrés ou salés selon l’horaire ! D’ailleurs, nous avons créé une visite spécialement dédiée à la gastronomie avec une halte très gourmande aux Halles Paul Bocuse.

Pourquoi conseillez-vous de découvrir Lyon en deux-roues ?

D’abord, en vélo électrique, on parcourt en 1h30 l’équivalent de 6 heures de marche ! C’est un moyen de prendre le temps de découvrir la ville, mais sans effort. En plus, on peut passer dans des endroits inaccessibles en voiture, comme dans le beau parc des Hauteurs . Enfin, nous avons la chance à Lyon d’avoir énormément de pistes cyclables : 450 km aménagés, et 1000 km d’ici 2019 si on en croît les prévisions du maire. 

Qu’apprend-on durant les visites ?

Nos tours sont animés par six guides-conférenciers qui font partager l’histoire lyonnaise par la petite histoire, c’est notre deuxième originalité ! D'ailleurs, les arrêts ne durent pas très longtemps, juste le temps de raconter une anecdote sur le lieu. Ces tours sont disponibles en anglais et, sur demande, en espagnol, italien et portugais.

Avez-vous une de ces anecdotes à partager ?

Oui, sur l’histoire d’un élément important de notre patrimoine : la boule lyonnaise ! D'abord, il faut savoir que la boule lyonnaise a été créée un siècle avant la pétanque, au 19ème. La pétanque serait née le jour où un joueur provençal souffrant de rhumatisme aurait lancé sa boule immobile, les « pieds tanqués » dans le sol ! Quant au terme Fanny, qui décrit la défaite cuisante (13/0), il vient aussi de Lyon. A la Croix-Rousse, les malheureux qui n’avaient pu marquer un seul point avant leur défaite devaient embrasser le postérieur de Fanny, une Croix-Roussienne qui vagabondait dans les rues. D’ailleurs, le boulodrome du Clos Jouve arbore toujours, en symbole, les fesses de Fanny discrètement cachées…

www.lyonbiketour.com  

  

Ses coups de cœur lyonnais :

Où déguster une andouillette et une quenelle ?
L’andouillette chez Notre Maison rue Du Bœuf dans le Vieux-Lyon et la quenelle au Café Comptoir Abel dans le quartier d’Ainay.

Où faire une balade romantique ?
Dans le Jardin des Curiosités sur les hauteurs de Saint-Just.

Où rencontrer des « vrais » Lyonnais ?
Le long des quais Saint-Antoine.

Où faire la fête ?
En bas des Pentes de la Croix-Rousse .

Où acheter un souvenir lyonnais ?
Aux Halles de Lyon

laisser votre commentaire

laisser votre commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo