Only Lyon - Tourisme et Congrès

Xavier Vaillant, directeur du zoo de Lyon

Dans les coulisses du zoo de Lyon

Xavier Vaillant, directeur du zoo

Situé au cœur du parc de la Tête d’Or, le zoo de Lyon présente 65 espèces, dont la moitié en voie de disparition. Préparation des rations alimentaires, reproduction des espèces rares, élevage des nouveaux pensionnaires : Xavier Vaillant nous ouvre les coulisses de ce zoo de 8 hectares. 

Quelle est la particularité du zoo de Lyon ?

Notre zoo est triplement atypique. D’abord, il est situé dans le parc de la Tête d’Or , le plus grand parc urbain d’Europe. Ensuite, il est gratuit, ce qui est extrêmement rare. Enfin, il s’inscrit dans un programme d’élevage européen. Plus de la moitié des 65 espèces présentées sur les 8 hectares sont en voie de disparition dans leur environnement naturel. Nous participons à la sauvegarde de ces espèces en organisant leur reproduction, leur élevage et leur échange avec d’autres zoos européens. 

Quel parcours conseillez-vous pour visiter le zoo ?

Nous organisons une visite des coulisses pour découvrir l’envers du décor et le métier des 25 salariés. La visite présente la zone d’élevage des oiseaux, les incubateurs, les éclosoirs et le métier de nos soigneurs éleveurs. Par exemple, en ce moment, nous élevons des grues de Mandchourie, en partenariat avec un chorégraphe, Luc Petton, qui a prévu de les mettre en scène dans un prochain ballet de danse contemporaine !

Nous ouvrons aussi les portes de la cour de la Fauverie, la cantine de nos résidents. On comprend alors que chaque animal à un régime alimentaire particulier qu’il faut respecter…

Quels sont les résidents les plus emblématiques du zoo ?

Notre doyenne, Lulu, une femelle gibbon de 59 ans, est une des figures que les Lyonnais viennent saluer régulièrement. Nous avons aussi un attachement particulier à Kissa, notre girafe née l’année dernière. Enfin, j’ai découvert à mon arrivée à Lyon une espèce particulièrement attachante : le garrulaxe du Père Courtois. Ce petit oiseau originaire de Chine a une biologie très singulière parmi les oiseaux puisque les petits sont élevés conjointement par les deux parents. Aujourd’hui il ne reste que 300 individus en Chine, c’est une espèce très rare. 

Quelles sont les autres activités proposées dans le parc de la Tête d’Or ?

Vous trouverez sur les 117 hectares du parc  un théâtre de Guignol , des quads, un petit train, un mini-golf, des manèges… Vous pouvez aussi visiter un des plus grands  jardins botaniques de France, une magnifique roseraie et profiter d’un lac de plus de 20 hectares.

www.zoo.lyon.fr

voir tous les commentaires

voir tous les commentaires

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Map
gmap

Dans cet article

Couple sur la place des Terreaux Idées Week-end

Changez d'air et évadez-vous le temps d'un week-end ou de quelques jours à Lyon !

Idées Week-end